mercredi 8 avril 2009

Geeters 62 : des habitants comme guides

Ce blog était à l'origine dédié aux entreprises innovantes mais cette action institutionnelle est tellement intéressante que je ne peux m'empêcher de la relayer.
Les Greeters du Pas de Calais sont une initiative du Comité Départemental du Tourisme qui a crée un site (www.greeters62.com) pour qu'un visiteur puisse découvrir le territoire avec un habitant.

Ce principe n'est pas nouveau en soi car il s'inspire directement des associations de bénévoles qui se sont développées dans les grandes villes et qui ont pour but de faire se rencontrer des habitants, guides bénévoles et des visiteurs étrangers. New York, Buenos Aires, Paris, Toronto,... La
pionnière fut l'association de New York créée en 1992.
Ce qui est nouveau c'est plutôt que cette action vienne directement d'un organisme institutionnel. La démarche a été initiée dès 2004 mais a surtout pris de l'ampleur depuis début février 2009 avec une cérémonie officielle regroupant les 42 Greeters et une organisation plus systématique au sein du CDT qui fait l'intermédiaire entre les bénévoles et les visiteurs.

Alors que l'on voit fleurir les multiples sites sociaux où les voyageurs et les habitants partagent leurs bons plans, l'initiative du Pas de Calais suit bien cette tendance mais va plus loin en favorisant la rencontre physique des habitants et des visiteurs.


Le site est simple mais pratique. On y découvre le portrait des Greeters, on choisit celui avec lequel on a envie de découvrir le territoire et on accède au formulaire pour prendre rendez-vous avec le Greeter de son choix.


Ayant travaillé il y a déjà quelques années pour l'association de Greeters de Buenos Aires (Cicerones de Buenos Aires), nous attribuions nous-mêmes le bénévole qui correspondait le plus au profil du visiteur selon ses centres d'intérêt, sa langue natale, son âge
,...
Là dans le site des Greeters du Pas de Calais, il est intéressant de voir que le visiteur peut choisir le Greeter, qui est valorisé à travers une biographie et de belles photos, un peu à la façon d'un profil sur un réseau social mais plus "publicitaire".

Parallèlement, la communauté des Greeters est animée par le CDT via un blog, des réunions, des formations. Les Greeters signent en effet une charte avec le CDT et certains ont même déjà participé à un salon du tourisme pour promouvoir le Pas de Calais.

Je serais curieuse de savoir comment les guides professionnels prennent cette initiative. A Buenos Aires en tout cas, les professionnels grinçaient un peu des dents et les actions de communication de l'association visaient à démontrer que les volontaires étaient comme des amis avec qui l'on se baladerait.

1 commentaire:

Gwenaelle a dit…

Bonjour Mathilde! J'ai également travaillé pour Cicerones de Buenos Aires et j'aime énormément le concept des greeters! Je suis contente que la France fasse partie de ces iniciatives car il est vrai que les étrangers considèrent souvent les français comme des personnes froides et peu accueillantes. Paradoxalement à cette image, nous sommes désormais le pays possédant le plus d'associations de Greeters. Je trouve ça très bien et je n'hésiterai pas à faire appel à vous si jamais je me rends dans le Pas de Calais!^^ Bonne continuation!